quelques images de St Jean-de-Belleville... et de Deux-Nants

Un gite d'alpage labellisé Gites de France est en location à Deux-Nants, village resté très naturel, "dans son jus" et situé à environ 1500 mètres d'altitude. Il peut loger jusqu'à 5 personnes et possède toutes les commodités: salle de bain, cuisine, chambres, chauffage (dont un joli poêle), une terrasse avec sa table, ...

deuxnants@gmail.com

 lien Gites de France:

http://www.gites-de-france-savoie.com/chalet-d-alpage-saint-jean-de-belleville-73G244550.html

 

Signalons un refuge et restaurant situé à côté du gîte tenu par Denis:

http://www.refugelenantbrun.fr/

 

La Fête Dieu au Chef-Lieu ... avant!
La Fête Dieu au Chef-Lieu ... avant!

Et encore ... la vallée été et hiver



Oui, quelques images de Saint-Jean-de-Belleville, récentes ou anciennes.

 

Saint-jean est situé en Savoie et précisément dans la vallée de la Tarentaise. C'est un très vieux village, les cimetières anciens découverts montrent cela.

Selon le grand historien de la Savoie, Marius Hudry, "Saint-Jean-de-Belleville, dominé par le Cheval Noir, est le site protohistorique le plus important de Tarentaise. Un cimetière de plus de 20 tombes y a été découvert (-500 environ avant J.-C)".

Il dit aussi que son église imposante, Saint-Jean-Baptiste, est la plus ancienne de la vallée. Reconstruite plusieurs fois, elle est remarquable, comme la chapelle Notre-Dame-des-Grâces ainsi que celles présentes dans chaque hameau, belles œuvres de l'art baroque savoyard.

La commune possède plusieurs charmants villages, chacun ayant ses typicités : Deux-Nants, le Villard, la Sauce, Villarly, les Granges, le Novallay, le Villaret, Beauvillard, la Flachére, la Combe.

Elle comptait près de 1000 habitants autour des années 1900, environ 550 aujourd'hui. Une baisse très forte était constatée après  la première guerre mondiale. En effet de nombreux Saint-Jeannets ont péri et l'exode rural a été fort dans les années 1950. 450 habitants dans les années 1960. Une progression actuelle est évidente avec le développement du tourisme hivernal et la création des stations de ski proches : Les Menuires, Val-Thorens, sur la commune voisine de Saint-Martin-de-Belleville.

Si le chef-lieu se situe à une altitude de 1105 mètres, le point le plus haut est à 2822 mètres (la montagne du Cheval Noir) et le plus bas à 668 mètres (le ruisseau du fond de vallée, le Doron des Belleville).

Arvi pâ (au revoir).